Dernier jour – Matin : Du « thermique » au dessert ?

samedi 1 juin 2019

Comme hier c’est par l’envoi du pavillon de l’aperçu que la journée a commencé pour les 81 équipages du Championnat de France Croiseurs Légers 2019 à Cazaux. C’est donc une attente qui se profile ce matin en attendant que le vent se lève. Le soleil, lui, est déjà bien présent et on attend des températures allant jusqu’à 30 degrés aujourd’hui sur le lac, ce qui pourrait apporter du vent « thermique » pendant l’après-midi. De quoi peut-être boucler le Championnat de France de la meilleure des manières !

Spectacle étonnant ce matin sur le lac de Cazaux, avec une animation des grands jours sur les plages qui le bordent, la « faute » à un soleil resplendissant dès les premières heures du jour, et à un thermomètre qui affichait déjà 28 dégré aux moment du briefing coureurs à 10h ! Le seul à ne pas s'être réveillé finalement c'est le lac lui-même ; qui reste désespérément endormi, au grand désespoir des concurrents et de l'organisation qui ne souhaitent qu'une chose : aller vivre une dernière belle journée de championnat sur ce magnifique plan d'eau.

Car ce soir on connaitra les 4 équipages vainqueurs des titres de Champions de France 2019, à l'occasion d'une remise des prix qui aura lieu à la Salle des Fêtes de Cazaux pendant le repas des équipages. Un moment convivial qui clôturera en beauté une édition déjà réussie du Championnat de France Croiseurs Légers !  


Ils ont dit :

La famille Fouchet (Yves, Ronan, Mathieu) et Damien Soissons, qui naviguent sur le 747 « Fou » : « On vient du Havre (du SNPH, ndlr) et c'est la première fois qu'on vient sur le Championnat de France Croiseurs Légers et nous découvrons Cazaux ! On a vu sur le site de la Fédération Française de Voile cette compétition et on s'est dit pourquoi pas et nous voilà dans ce cadre superbe ! »


Les Podiums provisoires :

Chez les « croiseurs » (Osiris A) / Après 4 courses (3 retenues) :

Toujours 3 Flyer 5500 sur le podium ce matin. Avec sa victoire dans le côtier hier, « Platypus » de Philippe Benaben (CV Vaux/Seine) a pris les commandes pour 1 petit point devant « El Diablo », de Jean-Louis Mattei (CN Vassivière) et pour 2 points devant « Go-Fast », de Laurent Meunier (YC Der).

Chez les « croiseurs » (Osiris B) / Après 4 courses (3 retenues) :

Victorieux sur la seule course disputée hier l'équipage de « Cipangu » mené par  Laurent Bonafous (CVD Dennemont) a fait oublier le BFD de la 2e course pour prendre la tête du classement. Derrière on retrouve le Tequila Sport « Extra Nase », mené par Bruno Loriot (YCI Biscarrosse) et le First 210 « Plouf ! » du « local » Yves Huard (CV Cazaux Lac).

Groupe Classe R1 / Après 4 courses (3 retenues) :

Remontée spectaculaire au classement du J22 « J'M » de Fabrice Caherc (SNO Nantes), qui avec sa victoire dans le côtier hier prend les commandes en faisant « sauter » une course avec un départ volé. Derrière on retrouve l'ancien leader « Speedy » (Micro Proto) de Jérémy Sans, et « Hurle-Vent » (Micro Proto), de Gaetan Mieulet (CVRL).

Groupe Classes L et R2 / Après 4 courses (3 retenues) :

Avec une 3e place sur la course du vendredi c'est toujours l'UFO22 « Camilla » d'Olivier Hontanx (CV Cazaux Lac) qui est en tête du classement dans cette classe. Derrière lui, le un autre UFO22 « Good Girl » de Laurent Cara del Aguila (CV Cazaux Lac) grimpe à la 2e place tandis que le 747 « Illico » de Salvatore Leone (CNV Aix les Bains) occupe maintenant la 3e place provisoire grâce à sa victoire dans le côtier hier !

 

Le programme

Comme hier le scénario est le même pour l'instant. L'aperçu est envoyé à terre, les coureurs et comités sont en attente du vent pour pouvoir rejoindre la zone de course.

 

 

 

 

<< retour à Actus

 

Enregistrer

Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer