Jour 2 - Matin : Voilà l’été !

vendredi 31 mai 2019

Étonnant contraste ce matin sur les bords de lac de Cazaux entre des eaux encore endormies et l’effervescence des grands jours dans le port, où les 81 équipages étaient en train de s’affairer pour préparer la deuxième journée du Championnat de France Croiseurs Légers 2019. Seul le vent semble avoir décidé de faire une grasse matinée, mais c’est sous un beau soleil et une chaleur qui grimpe, grimpe, grimpe, que les équipages vont attendre, le temps que celui-ci daigne se réveiller.

Après une première journée bien remplie, avec 3 courses disputées pour toutes les flottes, et un retour au ponton un tardif, l'accalmie matinale offerte par l'absence du vent va pouvoir permettre aux concurrents de recharger les batteries avant de repartir sur l'eau avec le plein d'énergies ! Déjà hier soir ils avaient été bichonnés par le Cercle de Voile de Cazaux, le club organisateur, qui avait prévu offert Huitres et Vin Blanc lors de la cérémonie d'inauguration. 250 douzaines d'huitres plus tard (faites le calcul !) revoilà tout le monde sur le pont ! La bonne humeur était de mise ce matin pour la cérémonie des podiums et chacun « profite » maintenant, à sa manière, de l'attente avant d'aller sur l'eau, entre discussions et échanges amicaux entre voisins de pontons ou fermeture momentanée des yeux pour rajouter quelques minutes à une nuit (peut-être ?) trop courte !

Le mot de la Vice-présidente de la FFVoile, en charge du département Compétition et Performance, Corinne Migraine : « On a la chance d'avoir ici une ligue et des clubs très dynamiques, qui nous permettent d'avoir en simultanée deux Championnats de France à quelques kilomètres de distance, avec le Championnat de France Intersérie Dériveurs et Quillards à Biscarrosse et le Championnat de France Croiseurs Légers ici à Cazaux. C'est une grande chance de pouvoir naviguer sur des plans d'eau fermés, ici les lacs sont merveilleux et avec les conditions que l'on a eues hier, on a eu le droit à une journée fantastique sur les deux sites, qui sont complétement adaptés à ces types de pratiques interséries. Ce sont des événements qui sont par ailleurs particulièrement conviviaux, et des régates qui sont très établies dans le calendrier pourraient s'inspirer de ce côté extrêmement chaleureux que tous les coureurs recherchent ici. C'est un heureux mélange de compétition sur l'eau mais aussi d'ambiance très amicale à terre ! »


Les Podiums provisoires :

Chez les « croiseurs » (Osiris A) / Après 3 courses :
La lutte est acharnée entre les quatre Flyer 5500 qui dominent le classement provisoire. Prime à la régularité et à « El Diablo », de Jean-Louis Mattei (CN Vassivière) qui, avec trois manches de 2e est en tête devant « Platypus », de Philippe Benaben (CV Vaux/Seine) et « Go-Fast », de Laurent Meunier (YC Der).

Chez les « croiseurs » (Osiris B) / Après 3 courses :
Journée idéale pour l'équipage du Tequila Sport « Extra Nase », mené par Bruno Loriot (YCI Biscarrosse), qui domine le classement avec deux victoires de courses et une 2e place ! Derrière lui on retrouve le Jouet 680 « Galip » de Patrick Lucas (CV Arcachon) et le First 210 « Plouf ! » du « local » Yves Huard (CV Cazaux Lac). Attention à Laurent Bonafous (CVD Dennemont), 4e avec son Muscadet, vainqueur d'une course et 2e de la 3e mais éliminé de la 2e course la faute à un départ prématuré. 

Groupe Classe R1 / Après 3 courses :
Le bien-nommée « Speedy » (Micro Proto), de Jérémy Sans (CV Hourtin Medoc) possède déjà 12 points d'avance sur son plus proche poursuivant, après 2 victoires de courses. Sur le podium on retrouve deux autres Micro Proto, avec « Hurle-Vent », de Gaetan Mieulet (CVRL) à la 2e place, et avec « Rellik », de Bruno Dossat (YCI Biscarrosse), en 3e position.

Groupe Classes L et R2 / Après 3 courses :
Dans la flotte la plus conséquente (28 inscrits) c'est l'UFO22 « Camilla » d'Olivier Hontanx (CV Cazaux Lac) qui a dominé les débats avec 2 victoires de courses et une 2e place. Derrière, le SpeedFeet18 « Maupiti », de Florent Cattier (CYV Grand Large) et le l'UFO22 « Good Girl » de Laurent Cara del Aguila (CV Cazaux Lac).

 

Le programme

Pour le moment l'aperçu est envoyé à terre, les coureurs et comités sont en attente du vent pour pouvoir rejoindre la zone de course. Les bateaux sont en stand-by à terre et en mer.

 

 

 

<< retour à Actus

 

Enregistrer

Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer