Coupe du Monde de Voile Hyères-TPM : la chasse aux médailles est lancée pour les finales de demain

samedi 30 avril 2016

Une journée sous haute tension sur le plan d’eau de la Sailing World Cup Hyères – TPM, à la veille du dénouement de la régate, réunissant 574 coureurs et 47 nations. Tous étaient pressés de gagner leur ticket demain pour les Medal Races, grandes finales qui réunissent les 10 meilleurs de chaque série et où les points comptent double. Dans la plupart des séries, les points sont particulièrement serrés et augurent de belles batailles sur l’eau. Les Néo-Zélandais, Peter Burling & Blair Tuke, sont de leur côté mathématiquement assurés de remporter la victoire demain en 49er, avec 48 points d’avance sur leurs plus proches poursuivants.

470 femmes / 470 hommes
Chez les femmes, les Françaises, Championnes du Monde en titre, Camille Lecointre & Hélène Defrancereprennent la tête de la flotte à l'issue d'une belle journée avec notamment une victoire de manche. Elles possèdent un point d'avance sur les Anglaises Hannah Mills & Saskia Clark, médaillées d'or aux Jeux de Londres en 2012, qui sont deuxièmes. Les Brésiliennes Fernanda Oliveira & Ana Luiza Barbachan, à la troisième place provisoire, restent au contact de la tête de la course.

Camille Lecointre - en duo avec Hélène Defrance (FRA), leader provisoire : « A l'issue de cette journée, je crois que l'on peut dire qu'on s'en sort bien ! Nous avions la rage sur la dernière manche, car sur la première, nous n'avions pas trop compris le vent. Sur la seconde, cela a été compliqué aussi et sur la troisième on prend un mauvais départ, mais au final, on a réussi à faire avancer le bateau comme jamais ! Pour la Medal Race de demain, nous gardons le même état d'esprit que depuis le début de la régate et nous allons rester appliquées. »

Un peu de changement du côté du classement provisoire chez les 470 hommes : ce sont les Croates SimeFantela & Igor Marenic qui ont repris l'avantage aux Australiens Mathew Belcher & William Ryan, désormais deuxièmes. Les Suédois Anton Dahlberg & Fredrik Bergstrom sont actuellement troisièmes du classement provisoire, à seulement deux points des deuxièmes.

Laser standard / Laser Radial
Du côté du dériveur olympique féminin, le laser radial, la surprise vient de la Suédoise Josefin Olsson, qui a repris la main à la Belge Evi Van Acker, favorite de la série et leader depuis le début des régates. Les deux compétitrices se tiennent en seulement deux points et tout reste à faire pour la Medal Race. L'Anglaise Alison Young occupe de son côté la troisième place provisoire.

Chez les hommes, et à l'issue des deux manches disputées, l'Australien Tom Burton domine la flotte des Laser avec quatre points d'avance sur son plus proche poursuivant, l'Allemand Philipp Buhl. Un autre Australien, Matthew Wearn, est en troisième position du classement à la veille du dénouement.

RS :X femmes / RS :X hommes
Du côté des véliplanchistes féminines, les trois courses du programme ont été disputées. C'est toujours la Polonaise Zofia Noceti-Klepacka qui « leade » la flotte des RS :X femmes. L'Anglaise Bryony Shaw conforte également sa place de seconde à la faveur d'une journée solide (3ème - 4ème - 3ème). C'est la Française Charline Picon qui réalise la meilleure journée (1ère - 2ème - 4ème) : elle est actuellement à la troisième place du classement général provisoire, à seulement trois points de la seconde. 

Zofia Noceti-Klepacka (POL), leader provisoire : « Je me sens vraiment bien sur l'eau. C'était assez dur, mais nous avons pu courir trois courses. J'aime beaucoup les conditions de gros temps, le premier jour était génial ! Pour le moment, j'ai terminé dans le top 3 de toutes les courses, mais il faut encore attendre demain. J'aime toujours autant venir ici : la première fois c'était en 1997 ! »

Les véliplanchistes masculins ont disputé leurs trois manches dans un vent soufflant autour de 15 nœuds. Ce sont les deux Polonais, Piotr Myszka et Pawel Tarnowski, respectivement premier et deuxième, qui ont repris les rênes du classement. L'Anglais Nick Dempsey truste toujours la troisième place du classement provisoire des planches à voile hommes. Deux Français, Pierre Le Coq, 4ème et Louis Giard, 5ème, sont placés aux avant-postes avant la grande finale de demain.

Piotr Myszka (POL), leader provisoire : «  Aujourd'hui ce n'était pas facile, nous avons eu pas mal de faux départs. Nous sommes restés quatre heures sur l'eau. Je suis fatigué, mais content, car ça été un bon jour. J'ai fait de bonnes manches et je suis content d'être en tête avant d'aborder la Medal Race : j'espère garder cette place ! »

Finn
Du côté du doyen des dériveurs olympiques, une seule manche a été courue dans un vent medium, oscillant entre 15 et 18 nœuds. C'est également un Australien, Jake Lilley, qui domine la flotte des Finn devant le Norvégien, Anders Pederson. Le Croate Ivan Kljakovic Gaspic est positionné juste derrière, à une longueur du second. Le Néo-Zélandais Josh Junior, à la quatrième place, devrait également se mêler à la bataille demain, tout comme l'Australien Oliver Tweddell.

49er / 49er FX
Du côté des femmes, c'est en début d'après-midi que les compétitrices se sont élancées pour deux courses. En fin d'après-midi, elles ont pu retourner sur le plan d'eau pour disputer les deux autres manches de leur programme du jour. Les Suédoises sont toujours en tête de la course, à égalité de points avec les deuxièmes, les Brésiliennes Martine Soffiati Grael & Kahena Kunze. Les Néerlandaises Annemiek Bekkering & AnnetteDuetz occupent, quant à elles, la troisième place provisoire.

Les hommes, de leur côté, ont disputé trois manches et ont fermé le bal des régates du jour. Sans surprise, les Néo-Zélandais Peter Burling & Blair Tuke gardent la tête : avec 48 points d'avance, les quadruples Champions du Monde sont mathématiquement assurés de remporter la victoire. La bataille se jouera donc demain entre les Australiens William Philips & Sam Philips, deuxièmes et les Danois Jonas Warrer & Christian Peter Lubeck, troisièmes : deux points séparent les deux équipages.

Nacra 17
Du côté du multicoque olympique, le Nacra 17, les trois manches du jour ont redistribué les cartes du classement général. Ce sont les Anglais Ben Saxton & Nicola Groves, qui ont pris l'ascendant, devant les Italiens Vittorio Bissaro & Silvia Sicouri, à égalité de points avec les premiers. Les Espagnols FernandoEchavarri & Tara Pacheco Van Rijnsoever reviennent sur le podium provisoire à la troisième place, à la veille de la Medal Race. Les Français quadruples Champions du Monde, Billy Besson & Marie Riou, restent dans le top 10 à la 6ème place.

Billy Besson - en duo avec Marie Riou (FRA), 6ème du classement provisoire : « Il fallait être en symbiose avec les éléments capricieux de Hyères pendant cette semaine, et cela ne l'a pas fait pour nous. Mais cela ne m'inquiète pas : cette semaine nous a été utile, car nous testions du nouveau matériel et un nouveau bateau notamment. Je pense que nous n'étions pas suffisamment dans le bain de la régate, mais je préfère que cela arrive maintenant. Demain, nous allons courir la Medal Race et après, nous avons quelques jours de repos. Nous allons ensuite nous retrouver entre nous, l'équipe des Nacra à Rio, avec Moana Vaireaux et ManonAudinet, pour continuer nos entraînements sur le plan d'eau des JO. »

 

 

 

 

<< retour à Actualités

TPM petit Departement Var  Region PACA  Hyeres

Marlow Marine Pool Collège ostéopathique de Provence Marseille Pacte Littoral Audi Parc National Port CrosVar Chapitot