J – 10

jeudi 23 mai 2019

À l’issue des épreuves des World Cup Series à Enoshima (Japon) Miami (États-Unis) et Gênes (Italie), la finale de la Coupe du monde de voile olympique est disputée pour la deuxième année consécutive à Marseille sur le futur plan d’eau des Jeux Olympiques.

Le plan d'eau des Jeux Olympiques de 2024

Il va y avoir un avant-goût de Jeux Olympiques du 2 au 9 juin à Marseille, au stade nautique du Roucas-Blanc qui abrite depuis plus de vingt ans le Pôle France où s'entraînent plusieurs membres de l'Equipe de France. Pour Nicolas Hénard, Président de la FFVoile et double champion olympique « L'édition 2018 fut une grande réussite : elle a vu s'affronter 212 marins venus de 34 nations qui ont eu la chance de découvrir la base nautique du Roucas Blanc, site olympique officiel de la voile pour les Jeux de Paris 2024. Cette édition 2019 promet d'être, cette année encore, une belle édition en présence des meilleurs marins du monde.»

« Pour la deuxième année consécutive, Marseille devient le théâtre des ultimes affrontements des « World Cup Series » après des étapes qui se sont déroulées successivement au Japon, aux États-Unis et en Italie. Huit jours durant, les meilleurs représentants du circuit de la Coupe du monde vont ainsi se mesurer sur le stade nautique du Roucas Blanc pour d'ultimes régates à grand suspense, précise le Maire de Marseille.

Les spectateurs pourront profiter à nouveau de ces finales des World Cup Series pour prendre la mesure de la qualité des infrastructures locales et de la capacité des équipes marseillaises à mobiliser les moyens logistiques, techniques et humains afin de mettre en place un spectacle exceptionnel préfigurant 2024 » Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille, vice-président honoraire du Sénat. 

Le rendez-vous de élite Olympique

Sur le site où sera érigée la future marina olympique, à proximité des plages du Prado et de la corniche Kennedy, les meilleurs coureurs du monde de chacune des dix séries olympiques, vont s'affronter sur le plan d'eau marseillais. Les  coureurs les mieux classés au niveau mondial seront présents pour les catégories RS :X (femme et homme - Windsurf), Laser (femme et homme- dériveur solitaire), 49er (femmes et hommes- dériveur double haute performance), 470 (femmes et hommes- dériveur double), Finn (homme - dériveur solitaire grand gabarit) et Nacra 17 (mixte - catamaran à foils).

Grande nouveauté en 2019, l'intégration de la future discipline olympique (en 2024) le kiteboard dont les membres de l'équipe de France participeront à la compétition.

Face à la plupart des grandes équipes nationales dont nombre de médaillés olympiques et champions du monde, l'Equipe de France de voile aura à cœur de briller une nouvelle fois à domicile :« C'est une régate avec un aspect particulier car nous serons sur le plan d'eau des jeux. Les effectifs seront réduits, ce qui rend le format proche de celui des Jeux, c'est un bon entrainement pour le prochain test event au Japon et pour les Jeux l'an prochain. » explique Guillaume Chiellino, directeur de l'Equipe de France.

La World Cup se déroule sur un format proche de celui des Jeux Olympiques.

 

 

<< retour à Actualités

partenaires