Le site FFVoile des compétiteurs

Calendrier Classements Contact
Les actualités de l'Espace Compétition de la FFVoile

L’opti : 75 ans et toujours aussi jeune !

Alors qu’il célèbre cette année ses 75 ans, l’Optimist séduit toujours autant les jeunes. A l’occasion de la Coupe Internationale d’été qui s’est déroulée à Biscarosse la semaine dernière, ils étaient 450 concurrents âgés de 10 à 15 ans réunis pour une régate sous le signe de la convivialité. La CIE est remportée en Minimes par Loïc Thomas alors que Ruben Sulty s’impose en Benjamin.

Le président de la classe, Olivier HUET des AUNAY, explique cet engouement toujours intact :

 

Comment expliquez-vous que l’Optimist séduise toujours autant ?

En optimist, il y a toujours un très bon niveau. C’est un bateau qui est toujours très utilisé pour l’apprentissage. Il a été créé il y a 75 ans aux États-Unis et il a un peu évolué mais pas tant que ça. La jauge est bien respectée et c’est un bateau qui est intéressant à régler. Contrairement à certains bateaux plus récents, il y a beaucoup de réglages à faire. Beaucoup de champions olympiques ou de course au large ont débuté en optimist. La dynamique internationale est importante sur tous les continents et même en Afrique.

 

C’est un bateau qui continue d’évoluer ?

Il y a toujours de l’innovation technologique avec les fabricants. Nous travaillons aujourd’hui sur les matériaux biosourcés. Erplast et Mer Concept ont créé un prototype d’optimist en fibre de lin. Il y a une dynamique en France mais aussi à l’étranger où l’on utilise des textiles recyclés pour les voiles. Récemment, des coureurs sont partis au Maroc avec dans leurs soutes des voiles, des dérives, des safrans qui feront le bonheur des jeunes Marocains.

 

Comment se situent les Français dans la hiérarchie internationale ?

Les pays les plus forts sont les USA, la Thaïlande, l’Ukraine ou encore l’Italie. Ils naviguent beaucoup mais la France n’a pas à rougir puisque Lomane Valade (SNO Nantes) a été sacrée championne du monde en 2021. Cette année, trois Français sont rentrés dans le rond or lors du championnat du monde et Jocelyn Legoff a terminé 14ème. C’est bien.

 

Quelles sont les prochaines échéances ?

La semaine prochaine, nous envoyons une délégation sur le championnat d’Europe qui se déroule au Danemark début août. A plus long terme, nous faisons acte de candidature avec le Yacht Club de La Pelle pour accueillir le championnat du monde de la classe en 2025 à Marseille. Ca serait sur le plan d’eau des Jeux Olympiques de Paris, un an seulement après les Jeux.

 

Résultats :

Benjamins qualifiés (90 inscrits / 11 courses)

  1. Ruben Sulty (Wind Force) – 152,19 pts
  2. Philippe Papin (CN Rennes) – 187, 96 pts
  3. Bastien Cerrato (Pôle Nautique Sud Goelo) – 218,85 pts

 

Minimes qualifiés (172 inscrits / 11 courses) :

  1. Loïc Thomas (Brest BN) – 82,95 pts
  2. Louis Jallabert (C FOS Voile) – 83,66 pts
  3. Marin Rossignol (CN Rennes) – 97,64 pts

 

Criterium (127 inscrits / 10 courses)

  1. Soan Gayraud (YC Mauguio Carnon)
  2. Come Zunquin (Régates de Royan)
  3. Titouan Cozic (EV Locquirec)

 

Tous les résultats :

https://www.cnbo.fr/cie-2022/tableaux-officiels/