Le Club Nautique Valeriquais, coup de cœur de la Ligue de Normandie

Grand club très dynamique œuvrant en faveur du développement de la pratique de la voile pour tous et avec en particulier un point d’honneur sur la voile au féminin en 2022, le Club Nautique Valeriquais a été élu coup de cœur 2022 par la Ligue de Normandie. Pas étonnant quand on sait qu’il propose une offre complète allant des sorties en mer à l’organisation de compétitions, en passant par des stages, des cours particuliers et de la formation. Présentation avec son président, Mathieu Labat.

Pourriez-vous nous présenter le Club Nautique Valeriquais ? 

Le club, implanté dans une petite commune de 4000 habitants, a fêté ses 100 ans en 2020. Nous avons 200 licenciés et 165 membres venant principalement du Nord de la France. Nous accueillons aussi des pratiquants qui ont une résidence secondaire ici, dont quelques Belges, un Monégasque et un Portugais. La structure, qui est importante au vu de la population de la commune, fonctionne avec cinq permanents. L’école de voile et la partie club, qui sont très actives, fonctionnent toute l’année. L’école de voile est ouverte aux enfants (scolaires ou non), mais aussi aux adultes, en dériveur ou en habitable. Nous proposons des stages en voile habitable et légère toute l’année, y compris pendant les vacances scolaires, ainsi que de la location de Stand Up Paddle, de Paddle géants et de kayaks simples et doubles. L’école de voile accueille également des personnes en situation de handicap léger et est labellisé Sport et handicap. Nous avons également une activité compétition. Nous organisons des régates et nous déplaçons dans toute la France voire à l’étranger pour participer à d’autres compétitions. Nos jeunes seront bientôt sur le circuit R2, après une saison en R3 couronnée de podiums. Les coureurs du CNV, dont des jeunes, participent à des régates nationales ou internationales. Nous ne sommes pas axés uniquement compétition. Nous proposons aussi des rallyes en mode croisière, qui attirent des gens des ports voisins. Cela a permis de restimuler ceux qui font de la croisière aux régates locales amicales.

 

Qu’est-ce que cela représente pour vous d’avoir été élu Coup de Cœur de l’année par la Ligue ? 

C’est une fierté, une reconnaissance et une récompense pour le travail d’une décennie initié par l’ancien président, et que nous poursuivons depuis son départ. Ce coup de cœur est une plus-value car il permet au club de se faire connaître davantage à l’extérieur. Cela devrait nous aider à pousser certains dossiers auprès des collectivités par exemple.

 

Comment se présente la saison 2023 ? 

L’année se présente plutôt bien. Nous allons consolider les bases mises en place. Le nombre de membres devrait continuer d’augmenter. Nous avons beaucoup de projets à court, moyen et long terme. Cinq-six projets sont actuellement portés par des membres du club, dont un projet régional pour la croisière et un projet de régate pour les enfants. Nous souhaitons développer aussi la voile vers les plus jeunes. L’un de nos membres, qui vient d’effectuer un long voyage en bateau, va aller à la rencontre des enfants dans les écoles pour raconter son expérience. Et comme chaque année, nous organiserons le Défi Greenwich, une régate qui réunit une vingtaine de participants dans la Manche, ou encore une étape du Championnat Inter Club Habitable (CICH) avec d’autres clubs de la région. Nous organisons aussi nos régates d’hiver et ambitionnons d’organiser un championnat d’Optimist, mais plutôt en 2024 ! Nous avons encore plein d’idées et pour la réalisation de ces idées et projets, nous pouvons compter sur le dynamisme d’une équipe de bénévoles, de salariés mais pas seulement ! Les élus de la Communauté de Communes de la Côte d’Albâtre et la Mairie de St Valery en Caux nous soutiennent sur un grand nombre de projets et ce depuis plusieurs années.