Article FFVoile.fr

L’ENGIE Kite Tour met le cap sur Saint-Jean-de-Monts

Après le Cap d’Agde et Lorient-Gâvres en début de saison, l’ENGIE Kite Tour met le cap pour la première fois de son histoire sur Saint-Jean-de-Monts, en Vendée, où la base Nautique de Saint-Jean-de-Monts accueillera l’événement du 21 au 23 octobre prochains. Au programme comme sur chaque étape : trois jours de compétition en kitefoil, twin-tip, planche directionnelle et wingfoil inscrits sous le signe de la convivialité et des échanges entre ambassadeurs de l’ENGIE Kite Tour et les kiteboarders.

Comme sur chaque étape, l’Engie Kite Tour rassemblera toutes les pratiques du kiteboard et du wingfoil à Saint-Jean-de-Monts. « L’objectif de l’ENGIE Kite Tour est de rassembler l’ensemble des amateurs éclairés en kiteboard et wingfoil pour partager un moment convivial, et de permettre à tous les pratiquants loisir de rencontrer les meilleurs kiteboarders et wingfoilers français, rappelle Stéphanie Destombes, présidente de la Commission Glisse à la Fédération Française de Voile (FFVoile). Nous remercions chaleureusement la base nautique de Saint-Jean-de-Monts pour son accueil et l’organisation de la troisième étape de l’ENGIE Kite Tour, ainsi que la municipalité, elle aussi très impliquée dans l’évènement. Nous attendons une centaine de coureurs et espérons franchir la barre des 120 inscrits ».

Et comme le veut la tradition, une grande partie des ambassadeurs de l’ENGIE Kite Tour sera présente en Vendée, à l’instar de Poema Newland, que l’entreprise accompagne également à titre individuel dans le cadre de sa préparation pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. « ENGIE est fortement impliqué dans le kiteboard français à travers l’ENGIE Kite Tour, qui nous permet de nous retrouver entre copains, de passer du temps sur l’eau ensemble, de s’entraîner pour les échéances nationales et internationales. Ça nous permet aussi de voir ceux que l’on n’a pas forcément l’occasion de croiser hors circuit et de sortir un peu de notre bulle, commente Poema Newland. ENGIE est également mon partenaire principal, qui me permet de faire ce que je fais tous les jours. Je suis reconnaissante de faire partie de la team d’ambassadeurs depuis le début de la saison 2021, mais également de leur soutien à titre individuel ».

Les kiteboarders éclairés ne seront pas en reste et feront tout pour briller sur cette étape inédite. Parmi eux : Sylvain Maurin, qui s’est illustré en début de saison. « Je suis un peu le papa de l’actuel ENGIE Kite Tour, directement inspiré de l’ancien championnat de France de Speed Crossing, dont j’ai co-écrit les premières règles de course avec Chris Ganty, rappelle cet amateur éclairé qui a fait son come-back sur le circuit il y a cinq ans pour le mix compétition et convivialité. « Il est important de savoir apprécier cette chance qu'ont les amateurs de pouvoir s'engager dans des compétitions aux cotés de grands sportifs français, qui s’illustrent au niveau international. C’est toujours aussi grisant pour moi de couper une ligne de départ aux cotés des top riders régulièrement présents sur les étapes de l’ENGIE Kite Tour. Et si sur l'eau, tout le monde attaque très fort en ne faisant aucun cadeau, à terre, je profite à 200% des saines relations entre tous, poursuit-il. Cette année, avec ma place de 3e et de 1er en planche directionnelle sur les deux premières étapes, je vise une 2e place au classement général. Ça va donc batailler dur entre Alex Caizergues, Chris Ballois, Fred Klein et moi-même à Saint-Jean-de-Monts puis Cannes ».

 

 

La base nautique de Saint-Jean-de-Monts aux manettes

La base nautique de Saint-Jean-de-Monts sera aux commandes de la troisième étape de l’ENGIE Kite Tour 2022. Une grande première pour la base vendéenne, qui propose un large panel d’activités nautiques tout au long de l’année face à l’île d’Yeu. Kiteboard, Optimist, catamaran, planche à voile, kayak de mer, Stand Up Paddle, wing stake, skateboard, char à voile : il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. « Quand la Fédération Française de Voile nous a proposé d’organiser une étape du circuit, nous avons répondu favorablement avec plaisir car cela nous permettra de mettre en avant le kiteboard et sa pratique, ainsi que notre spot, très praticable à cette période de l’année avec pas trop de mer et du vent plutôt de sud-ouest, explique Brenda Pajot, directrice de la base nautique de Saint-Jean-de-Monts, qui mobilisera ses salariés, moniteurs saisonniers et bénévoles pour l’évènement. Il y a beaucoup de pratiquants libres. Cet évènement nous permet aussi d’offrir une activité exceptionnelle à tous ceux qui font du kiteboard en mode loisir le temps d’un week-end ». Si toutes les régates auront lieu devant la base nautique de Saint-Jean-de-Monts, les moments de convivialité à terre se dérouleront dans le Palais des Congrès, mis à disposition par la mairie de Saint-Jean-de-Monts.

A noter que comme sur chacune des étapes, une collecte de déchets sera organisée le vendredi sur le site de compétition par ENGIE et la Fondation de la Mer en présence de scolaires de la ville. Cette action, qui s’inscrit également dans le cadre de la politique RSE de la FFVoile, a pour ambition de sensibiliser l’ensemble des acteurs du milieu à la protection de l’environnement.

 Pour s'inscrire, c'est ici